Certains travaux de bricolage (ponçage d’une table, travail de bois…) entraînent souvent le dégagement de fines particules (poussières ou fibres) qui peuvent nuire à votre santé. Il est donc important et obligatoire de se protéger les voies respiratoires à l’aide d’un masque anti-poussière .

Comment bien utiliser son masque anti-poussière ?

Pour protéger ses voies respiratoires, il est nécessaire de bien ajuster son masque anti-poussière. Pour cela il faudra suivre les étapes suivantes :

  • Saisir son masque par la pièce faciale et le serre-tête.
  • Passer le serre-tête derrière la tête.
  • Attacher l’élastique du bas.
  • Serrer l’élastique du haut puis celui du bas.

A la fin , vous pouvez tester l’étanchéité de votre masque en couvrant les filtres avec une feuille en plastique et inspirer. A ce moment là, le masque doit se plaquer sur votre visage. Une fois ces étapes accomplies, votre masque est prêt à être utilisé.

Comment bien choisir son masque anti-poussière ?

Il existe sur le marché plusieurs types de masques :

  • Les masques jetables : ce type recouvre seulement le nez et le menton. Il est à usage unique, c’est à dire que vous pouvez l’utiliser seulement une fois, puis vous devez le jeter.
  • Les demi-masques : ce type recouvre la bouche, le nez et le menton. Ainsi, il garantit une protection pour les voies respiratoires sans toutefois compromettre le champ de vision. Il n’est pas à usage multiple, mais vous pouvez le réutiliser une seconde fois après l’avoir nettoyé .
  • Les masques complets ou intégrals : ce type par contre couvre l’ensemble du visage bouche, nez, menton ainsi que les yeux. Il est utilisé lorsque le travail effectué représente un risque pour la zone oculaire. Il est réutilisable après chaque nettoyage.

Le choix du masque se réfère aussi au type de filtre. Ce dernier est une sorte de tamis qui filtre les particules afin de ne laisser pénétrer que l’oxygène. Plus les trous du tamis sont serrées, meilleure sera la filtration.

Il faut noter que le filtre diffère d’un type de masque à un autre . Les masques jetables présentent les filtres les moins efficaces, tandis que les demi-masques ainsi que les masques complets sont les meilleurs en termes de filtration .

Cette différence de filtres est basée sur le taux d’oxygène dans l’environnement de votre travail. Nous pouvons déduire alors que les deux derniers types sont les plus adaptés aux travaux durant lesquels le taux de poussière dégagée est très élevé.

Laissez un commentaire